mercredi 14 décembre 2016

708 En amour de meilleurs jours viendront

Le problème de fond de la conduite sexuelle humaine est la confusion entre deux phénomènes différents : l'amour et la masturbation masculine adulte pratiquée dans le corps d'un ou une partenaire. Sans comprendre exactement la cause de l'inconfort de leur situation, les partenaires utilisés comme objets masturbationnels par les garçons finissent par ne plus le supporter et rejettent leurs utilisateurs. Au lieu de s'interroger sur leur propre conduite, les garçons rejetés préfèrent alors chercher à utiliser la violence morale voire physique pour continuer leur pratique « exo-masturbationnelle », c'est-à-dire remplaçant leur main par un humain.

Tant que cette situation durera à très grande échelle, le paysage général de l'amour humain sera des plus tristes. Mais pourra-t-il changer un jour ? Je pense que oui. De meilleurs jours viendront, et pourquoi ?

Parce que cette situation calamiteuse est très largement le fruit de l'ignorance. Les garçons qui cherchent à utiliser leurs partenaires pour en faire leurs joujoux masturbationnels ne savent pas exactement ce qu'ils font. Ils sont persuadés de rechercher « l'amour » et être rejetés pour des raisons incompréhensibles.

Un ami me disait très sérieusement il y a quelques décennies : « je ne comprends pas pourquoi une femme peut se refuser à moi quand je souhaite faire l'amour avec elle. » La femme d'un ami le rendait littéralement désespéré en ayant cessé d'accepter d'être utilisé par lui comme objet masturbationnel. Elle me disait, parlant de cette situation : « le pauvre, il ne se rend pas compte que ça ne m'intéresse pas ! »

J'ai moi-même été ignorant. Et j'ai cru juste de chercher ce que je croyais être une compagne et qui n'était en fait qu'un objet masturbationnel. Or, à force de réflexion, j'ai fini par comprendre mon erreur. Erreur qui est partagée par des centaines de millions d'autres. J'ai changé mon comportement, ma manière de penser et n'ai jamais connu une aussi grande paix intérieure.

Mais cette prise de conscience, d'autres pourront l'avoir. Ou l'ont déjà atteinte. Un certain nombre d'hommes sont certainement capables de se corriger. D'arrêter cette confusion entre exo-masturbation et amour véritable.

Ce qui m'amène à penser que des meilleurs jours peuvent venir et viendront. Après tout, il s'agit d'un conditionnement, une culture, des idées dominantes. Qui n'ont pas toujours existé. Et donc peuvent un jour laisser la place à autre chose, y compris de meilleur.

L'éducation, ou la rééducation, est aussi un moyen d'améliorer la société et la vie en société. Depuis la nuit des temps les hommes et les femmes s'interrogent sur diverses questions, au nombre desquelles ce qu'ils ont appelé « l'amour ». Moi-même, comme bien d'autres, ai cherché à comprendre la raison des difficultés et souffrances que nous rencontrons très fréquemment dans ce domaine.

En poursuivant ma réflexion je constate que quantité d'éléments commencent à présent à s'assembler comme ceux d'un puzzle. Et comportent des explications des plus simples. Qui bien sûr ne risquent pas d'être d'emblée adoptées par d'autres. Car les habitudes de penser font barrage aux idées nouvelles. Mais à la longue une évolution est possible. C'est pourquoi je crois que nous pouvons être résolument optimistes. Dans le domaine sinistré de l'amour entre les humains, grâce à des idées nouvelles, de très grands progrès sont absolument possible et arriveront certainement.

Basile, philosophe naïf, Paris le 14 décembre 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire