samedi 23 mai 2020

1298 Sombre histoire

J'ai convoqué
Le démon des pierres,
Le démon des chacals,
Le démon des loups,
Le démon de cristal,
Le démon d'or rouge,
Le démon des pieds plats,
Le démon des plats,
Le démon minute.
J'ai convoqué
L'archange d'acier,
L'homme de bronze,
La petite fille d'ardoise rouge
Et son amie
L'algue verte,
Le démon des cymbales,
Le démon des canons,
Le démon Stratif,
Le démon enfin « c'est pas l'arrêt »,
Le démon autre chose,
Le démon d'après l'hiver,
Et l'ours solaire
Et sa copine
Aux lunettes d'acier.
J'ai convoqué
Du beau monde,
Des chiens et des baleines,
Qui iront
Le jour du Carnaval
Se baigner
Dans le bassin
De la place Gambetta,
Face à la mairie.
Des chats et des oiseaux,
Des moi-mêmes,
Et des « t'as vu ça ? »
Des qui s'appellent Germaine,
Et par le bout du nez
Vous mènent.
J'ai convoqué
Le froid de l'hiver
La chaleur caniculaire
De l'été,
La pluie d'automne
Et le gel tardif du printemps.
Les larmes carrées
Et les carrés de betteraves,
Tout ça pour vous dire
Qu'il y a autre chose
Que le profit,
Et le désir
Tout bas se mettra en marche,
Ils l'acceptent et rigolent,
En échange de quoi
De quelque chose
Enfin, je ne sais pas
Mais à la base de la raison
Il y a la grotte des quarts de carottes.
Ils crient quelque chose,
Je ne comprends pas,
Mais voilà le démon crocodile
Qui rapporte les verres à laver.
Il est mort de rire,
Le démon crocodile,
Je le questionne, il me demande :
« Tu comprends le cri qui retentit ? »
Je dis non.
Alors, en rigolant, il me dit :
« Ils crient :
« Cet homme est dangereux,
« Par amour du peuple,
« On va le transformer en puzzle
« À l'abattoir des poulets creux.
« Applaudis, sinon Guignol
« Va te donner des torgnoles.
« N'ais pas peur,
« Tout ça c'est des fariboles
« Pour trente-six mille uhlans
« Mirobolants !
« Wouff ! Wouff !
« La tarte au chocolat
« Du Père Jean
« C'est mieux qu'une séance
« Chez mon kiné !
J'approuve en déréliction,
Risque apoplectique,
Savez-vous planter les choux
Chez les hiboux
Qui dorment à Tombouctou ?
Bienvenu chez les fous de la maison vide-poches
Et fourmis chassieuses merveilleuses.
Alors, mon histoire.
Vous avez aimé ?
Recommencez tout.

Basile Paris, les 22 et 23 mai 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire