dimanche 10 mai 2020

1284 Une époque bizarre

Nous en avons un peu marre
De vivre une époque bizarre,
Où les parcs et jardins parisiens
Sont fermés aux humains
Et réservés aux écureuils,
Corbeaux noirs en deuil,
Renards et autres renardeaux.
Aux milliers de punaises des bois,
Et millions de blattes et cancrelats.
Heureux corbeaux !
Heureux écureuils, renards
Et renardeaux !
Heureuses punaises des bois,
Blattes et cancrelats !
Mais faites bien attention
Corbeaux qui nous narguaient
Derrière des grilles bien fermées,
Les chats aussi vont se promener
Dans nos espaces verts abandonnés.
Ils n'hésiteront pas
À vous manger.
La liberté parfois
Finit dans l'estomac du chat !
Et dans le microcosme parisien
Il en est de toutes sortes de variétés,
Des grands, des petits, des moyens,
Des rayés, des tachetés,
Des bigarrés,
Tous affamés
Et faisant des corbeaux en liberté
Un excellent déjeuner.
Miaou ! Miaou ! Miaou !
Les chats sont fous !!

Basile, Paris, le 6 mai 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire