mardi 19 mai 2020

1292 Liberté ?

Vous serez un vrai poète ou une vraie poétesse
Quand vous réaliserez
Que vous savez des choses
Belles, profondes, intenses,
Intimes, originales, merveilleuses,
Qui vous aidnt à vivre
Vous réconcilient
Avec le vent, la tempête,
Les explosions d'étoiles
Et la vibration des comètes,
Et qui vous rendent l'incompréhensible compréhensible,
L'illogique logique,
L'impossible possible,
Et tout l'or et l'argent du monde
Moins utile et précieux
Que la garniture
De la litière du chat.
Et vous réaliserez aussi
Que par beaucoup
Vous serez pris pour un original,
Et n'essayez pas
De vous expliquer, ils ne vous comprendront pas,
Vous ne feriez
Qu'éveiller leur méfiance.
Vous risquer de passer
Du statut de rêveur inoffensif
À celui d'irrécupérable hors-la-loi.
La lanterne de la vérité n'éclaire que celui qui l'a trouvé.
Regardez dans l'Histoire
Comment de temps en temps
Un doux rêveur
Qui n'avait rien fait,
Rien que pour avoir
Trop dit la vérité a fini sur un bûcher.
La vérité n'est pas toujours déclamable,
Plutôt que chercher à expliquer
Comment que la vie est,
Contentez-vous
De raconter
La vie des petits oiseaux
Dans les cages
Des éléphants du zoo.
Et gardez la vérité
Au fond de votre cœur
Bien cachée.

Basile Paris, le 18 mai 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire