dimanche 4 janvier 2015

329 Pourquoi les filles réputées très jolies plaisent tant à beaucoup d'hommes ?

La question peut paraître stupide ou naïve, mais elle est intéressante pour la réponse qu'elle appelle.

Je me souviens, c'était au début des années 1970, j'étais dans une sorte de camp de vacances pour jeunes qui durait une semaine. Avec deux jours de retard sur le reste des jeunes hommes et jeunes filles arrive de Paris une fille « canon ». Taille mannequin, blonde, 22 ans, un visage de poupée... chez quantité de garçons c'est impressionnant de voir leur réaction. Ils ne parlent que d'elle et ont tous comme idée fixe de parvenir à la mettre dans leur lit ! Un des garçons, que je connais, est tout fier de m'annoncer que, comme sa copine attitrée n'est pas là, il se considère libre et célibataire pour draguer la grande fille blonde.

Par la suite, j'ai revu à Paris la fille blonde. Elle était jolie, certes, mais d'une effroyable tristesse, s'ennuyant et ne présentant aucun trait spécialement intéressant. Je l'ai perdu de vue rapidement. Elle n'avait rien d'intéressant spécialement à me dire. Et je ne voyais pas du tout de quel sujet je pouvais parler avec elle.

J'ai éprouvé le même manque d'intérêt pour d'autres superbes créatures que j'ai rencontré et qui n'avaient que leur beauté morphologique de remarquable à mettre en avant.

Que signifie la beauté ? Rien du tout de plus qu'une possible jouissance esthétique. Il existe de très jolies pommes vendues dans le commerce, qui n'ont aucun goût. Il existe également de très beaux champignons tout à fait indigestes voire carrément vénéneux. Et il existe des beaux garçons, de jolies filles, parfaitement stupides et inintéressants. Alors, pourquoi se polariser tant sur la beauté d'une femme ou d'un homme ? Si elle ne signifie rien ?

Certains avancent comme réponse à cette question que ce serait les plus belles femmes qui donneraient les plus beaux enfants. L'attirance pour elles viendraient de la Nature qui favoriserait ainsi la naissance des plus sains et beaux enfants. Cette explication est parfaitement stupide. Pour donner les plus beaux enfants on pense plutôt à des femmes bien bâties, aux hanches larges favorisant la parturition. Or, ce ne sont pas ces personnes-là qui attirent le plus le regard émerveillé des hommes.

Alors, d'où provient cette obnubilation pour une beauté qui ne signifie rien ? Elle provient du rappel d'un autre émerveillement beaucoup plus ancien : celui du très petit enfant pour sa mère ou son père qui semble pour lui une merveille, un dieu.

L'admiration forcenée pour la beauté d'un homme ou d'une femme témoigne de l'infantilisme.

Les dragueurs qu'attire ainsi la beauté se conduisent d'ailleurs souvent comme des petits garçons égoïstes, égocentriques et capricieux. Mais qui n'ont plus l'excuse du jeune âge pour leur conduite insupportable.

En 1978, une amie m'expliquait qu'un de ses amants, à chaque fois qu'il se retrouvait avec elle au lit, la prenait dans ses bras, fondait en larmes et l'appelait « Maman ! »

Le populaire dit que « la beauté ne se mange pas en salade ». C'est vrai. Ça ne signifie pas que si on est beau on est forcément bête ou inintéressant. En revanche, si on est très beau, on a plutôt tendance à souffrir si on est intelligent. Tant est compact le troupeau d'imbéciles qui vous court alors après sans vous respecter.

Basile, philosophe naïf, Paris le 4 janvier 2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire