samedi 21 décembre 2013

187 Coup d'état cléricale-fasciste en Espagne

Le gouvernement espagnol s'apprête à interdire l'avortement. Quand on cherche la raison de prendre une telle décision on trouve l'affirmation suivante : avorter est contraire à la volonté divine qui veut qu'une grossesse amène forcément une naissance. Cependant, je remarque ceci : toutes les femmes nubiles, non fécondées et non ménopausées pondent un ovule tous les vingt-huit jours. S'il n'est pas fécondé il se désagrège et part avec les menstrues. Ce qui correspond à une sorte d'avortement ou demi-avortement tous les vingt-huit jours. Faut-il l'interdire également ?

Autre remarque : ceux qui condamnent l'avortement condamnent aussi la masturbation. Motif : le gaspillage de semence. Or, il se trouve que l'homme fécond produit en permanence des spermatozoïdes qui, s'ils ne sont pas éjaculés avec du fluide séminal, sont évacués avec l'urine. L'homme donc, à son insu, avorte en allant pisser. Et le fait tous les jours. Faut-il au nom de la défense de la vie interdire à l'homme d'avorter ainsi ?

Au moment de la fécondation d'une femme, un seul spermatozoïde parvient à s'unir à l'ovule. Les centaines d'autres présents dans l'éjaculation sont perdus et vont mourir. Par respect pour le droit à la vie devons-nous créer une maison de retraite pour les spermatozoïdes sans emplois ?

Les femmes fécondées avortent quelquefois spontanément, notamment au tout début de leur grossesse. Devons-nous faire une loi pour interdire à la Nature d'agir ainsi ?

Dieu a voulu les ovules humains fécondés. Il a aussi créé les œufs pour qu'ils deviennent poussins, coqs et poules. Faire une omelette ou un œuf dur c'est s'opposer à la volonté divine. Devons-nous punir de prison le crime d'omelette ou d'œuf dur ? Omeletter et œuf-durer c'est avorter !

Quand on a une crise d'appendicite, la volonté de Dieu est que nous mourions. Devons-nous, au nom du respect de Dieu, interdire d'opérer l'appendicite de malades que Dieu a ainsi choisi de rappeler à lui ?

En fait, la vraie raison première de prohiber l'avortement est de maintenir les femmes dans la terreur et sous la domination machiste. Raison à laquelle s'ajoute l'exaltation des privilèges des riches qui ont toujours grâce à leur argent et relations la possibilité d'avorter dans de bonnes conditions.

L'autre raison principale pour interdire l'avortement légal est la stupidité et le fanatisme.

Les prochaines étapes juridiques en préparation sont l'interdiction de la contraception, du mariage homosexuel, ensuite du divorce, le rétablissement de la peine de mort, des châtiments corporels et de la torture judiciaire avec des tribunaux religieux (Inquisition) à moins que...

En attendant, la Révolution Cro-Magnon est en marche ! Avec Goldman Sachs, Chevron, le pape François, la Troïka et tous les autres. Vinci et Hollande applaudissent.

Les femmes sont invitées à retourner à la cuisine et à l'église. S'ouvre enfin la marche triomphale vers le grand retour de la non pensée. Vous vous sentez libre ? Profitez-en ! Ça ne durera pas. Adieu la vie, adieu l'amour, adieu toutes les femmes, bienvenue dans l'Enfer Européen.

A propos, au cinquième siècle de notre ère, Tertullien, un des pères de l'Église, a condamné la teinture des étoffes. Car selon lui agir ainsi signifie prétendre corriger l'œuvre de Dieu. Si Dieu avait voulu que nous nous habillons en couleurs, il aurait créé des moutons de couleurs. CQFD.

Basile, philosophe naïf, Paris le 21 décembre 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire