samedi 25 avril 2020

1269 Une chatte avertie en pot

Flammèche
Est de méche
Avec tous les chats.
Le chat botté,
Le chat terton,
Le chat rabia,
Le chat tastrophe naturelle
Pas prévue,
Mais on gère, digère
Et confine de claire
Six euros
La douzaine,
Le chat rade de Brest,
Le chat radada
Attention, aterrissage sur le bidon,
Sinon mon avion s'écrasera
D'égoût, de ville et de champ
Sur Marne,
Le chat d'opération extérieure,
Le chat rapatrié sanitaire,
Le chat agleu agleu agleu,
Le chat mouth ,
Le chat schmorf,
Le chat zuble,
Le chat tou, le chat ville,
Et bien d'autres chats
Et entrechats
Dont le célèbre « chat va bien !? »
Qui est Auvergnat.
Flammèche
Est la chatte
La plus maligne qui soit.
Quand elle est malade
Elle prend du sirop pour ma toux,
Et bien souvent
Elle dort dans des pots de fleurs,
Car elle espère ainsi
Voir un jour pousser des fleurs
Au bout de sa queue poilue.
Flammèche
Est la plus maligne
Des chattes en pots.
Elle apprend la poterie
En suivant les cours
De Sciences-Pots
Et rêve de voir
Le palais du Potala
Où vivait le Dalai Lama,
Et la vallée du Pot
Où se trouve Milan
La ville la plus constipée du monde
Car elle est
Depuis deux mille ans
Sur le Po.
Elle se trouve non loin
De la ville de Varèse
Où vivait Edgar Varèse
Et Edgar Saint-Lazare.
Tout ceci
Géologiquement et hydrologiquement
Déclaré en douane
À l'octroi de Paris.
Plutôt la veille
De l'après-midi d'un faune aphone
Éthique de Spinoza
Grèbe huppé.
Ouph !
Bref Flammèche
En photos
Par son esclave envoyée
Me fait rêver.
Surtout quand Flammèche dort
Sur les sandales
En santal
De Chantal.

Basile, Paris le 25 avril 2020


Aucun commentaire:

Publier un commentaire