jeudi 9 avril 2020

1254 La puissance et la gloire

Boris Johnson
Tu étais
Le premier ministre
D'un important pays,
Boris Johnson
Te voilà
À présent
En soins intensifs
À l'hôpital.
Boris Johnson
Mon frère,
Mon ami,
Car tous les hommes
Sont frères,
Qu'ls soient ministres,
Négociants, mendiants
Ou artistes.
Jésus l'a dit.
Le virus le pense aussi,
Mais lui ne sauve pas
Il tue.
Ah Boris Johnson
À quoi te sert
La puissance
Et la gloire
À présent
Que tu es convoqué
Au banquet des perdants ?
Vanité ! Vanité !
Vanitas, vanitatum.
Adieu Boris
Tu étais
Premier ministre,
Et à présent
Tu n'es plus rien.
Tel est le sort commun
De tous les humains,
Qu'ils soient rois,
Commerçants,
Mendiants
Ou ministres.

Basile, Paris le 8 avril 2020

Quand j'ai écrit cette poésie Boris Johnson venait d'entrer en service de soins intensifs à l'hôpital. J'ai pensé qu'il était perdu. Alors j'ai écrit ce texte. Le lendemain il a été annoncé l'amélioration de l'état de santé de Boris et je m'en félicite. B

Aucun commentaire:

Publier un commentaire