samedi 7 décembre 2019

1224 L'aurore

Quand je l'ai revu
Je l'ai trouvé très belle.
J'ai senti comme
Un aimant
Qui m'attirait vers elle,
Et une petite voix intérieure
Qui me disait :
« C'est elle.
« Toutes les autres femmes
« Ne valent rien
« À côté d'elle. »
L'ayant revu
J'ai aussitôt eu envie
De la revoir.
Ce n'était peut-être pas encore l'amour,
Mais c'était peut-être déjà
L'aurore de l'amour.
Le lendemain
Avec ce souvenir enchanté
Le monde me paraissait
Gai, joyeux,
Et harmonieux.

Basile philosophe naïf, Paris le 6 décembre 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire