lundi 23 septembre 2019

1211 Et si vous essayiez la lioubithérapie ou méthode L ? Essai poétique et médical

Introduction

Origine de la lioubithérapie ou méthode L

Je souffre ces temps-ci d'ennuyeux problèmes de santé physique. Or tout dernièrement il m'est arrivé un instant une pensée extrêmement positive à propos d'une femme. Et, un bref instant, subitement voilà tous mes soucis handicapants envolé. Je me suis senti et retriouvé comme avant. Puis l'état maladif est revenu.

À plusieurs autres moments, marchant dans la rue, je croise des connaissances sympathiques. Et voilà qu'après avoir échangé sourires, poignées de mains et quelques mots, je sens ma démarche plus légère, moins affectée par mon état pathologique. Qu'est-ce à dire ? D'où viennent ces améliorations, complète ou partielles et momentanées ?

C'est de ces expériences et ma reflexion qu'est inspiré ce texte et ses propositions pratiques pour la santé de tous.

1 – Qu'est-ce que c'est que la lioubithérapie ou méthode L ?

L'amour serait en fait à la base un phénomène sommaire, une sorte d'aliment original et qui pourrait être réduit à une expression des plus simples. Il suffirait de peu de choses correctement orientées pour assurer un rééquilibrage de l'individu carencé. La carence d'amour n'aurait pas besoin pour être résolue de parvenir à une relation ou une société idéale. Considéré pour ce qu'il est, l'amour se résumerait à une sorte de granulé vitaminé à consommer à la cuillère, l'aliment lioubithérapique ou aliment L.

Le mot « lioubithérapie » a été créé à partir du verbe russe « lioubit' », aimer, et de « thérapie », méthode de soins.

2 – Comment procéder pour l'alimentation L ?

Il faut réduire l'amour a son expression la plus simple. On va doucement caresser la tête, le visage, le cou et la base du cou de la personne traitée, tout en développant des pensées désintéressées et chaleureuses de don. On pourra procéder aussi de la sorte avec une main et un bras du patient, ou avec un pied du patient. La séance aura pour but de rendre son équilibre au patient.

3 – Avenir grandiose de la méthode L

Si l'amour peut ainsi se résumer à une sorte d'aliment des plus simples, alors ce rééquiibrage pourra donner de grandioses résultats, notamment en médecine. Le patient carencé en amour peut souffrir apparemment de toutes sortes de soucis de santé qui se résument à sa faiblesse en aliment L.

Développé à une échelle modeste et avec peu de moyens, la méthode L pourra ensuite se propager.

La main et la pensée positive du donneur et du receveur seront ses plus surs moyens de propagation.

C'est par la pratique que la méthode L se propagera et gagnera des adeptes.

Basile philosophe naïf, Paris le 19 septembre 2019

lafeteducanaval@gmail.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire