vendredi 4 avril 2014

239 Tristes nouvelles

J'apprends qu'un sondage réalisé dernièrement par l'Institut d'enquête économique du gouvernement brésilien auprès de 3 810 personnes des deux sexes donne ce troublant résultat :  

65,1 % des personnes interrogées approuvent l'affirmation inepte comme quoi : « Les femmes portant des vêtements qui laissent voir leur corps méritent d'être violées ».

Il existe aussi parmi les interrogés 58,5% qui pensent que « si les femmes se comportaient mieux, il y aurait moins de viols ».

Il y a donc 65,1 % de gens bizarres au Brésil. Ça fait beaucoup. Qu'en est-il en France et ailleurs ?

Extrapolons : doit-on déduire également que pour ces gens bizarres les petites filles habillée « sexy » méritent d'être violées ? Dans quel monde vivons-nous ?

20 000 Brésiliennes auraient manifesté leur réprobation sur le Net... Il y a encore beaucoup à faire, au Brésil et ailleurs.

Basile, philosophe naïf, Paris le 4 avril 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire